Annuaire    |   Plan du site    |   Moteur de recherche    |   Portail ENT
Licence
Rentrée 2018-2019

FCB de pharmacie

3e cycle de pharmacie

D.E.S

Licence

Master

HDR & ED

Filières parallèles

DU et DIU

Formation continue

Autres formations

Divers

Rentrée 2017-2018

RECHERCHER


 Licence professionnelle



Mention : Industries pharmaceutiques, cosmétologiques et de santé : gestion, production et valorisation

Itinéraires :
— Analyses physico-chimiques
— Biotechnologies
— Assurance Qualité Industrielle

Formation organisée conjointement par :
— l’AFI24, organisme gestionnaire de Centres de Formation d’Apprentis
— la Faculté de Pharmacie de Paris
— l’École Technique Supérieure du Laboratoire (ETSL)


Responsable : Nicolas Auzeil (Université Paris Descartes)

Contact pour l’itinéraire AQI : Valérie Hoffart (Université Paris Descartes)

Contact pour l’ETSL et l’AFI24 : Isabelle Loiseau (ETSL) Tél. : 01-45-83-47-64


Dossier de pré-inscription en téléchargement depuis le site de l’AFI24


Organisation générale
La formation est organisée en apprentissage et en alternance sur 12 mois ; elle comporte 510 h d’enseignement se déroulant sur 18 semaines. La période de formation en entreprise est d’une durée totale de 33 semaines. Le rythme d’alternance et de 4 à 6 semaines.

Durant sa formation, l’étudiant bénéficie du statut d’employé rémunéré par l’entreprise avec laquelle il est en contrat d’apprentissage. Son activité professionnelle est encadrée par un maître d’apprentissage. Il est également suivi par un tuteur pédagogique, enseignant à l’université Paris Descartes ou à l’ETSL.


Insertion professionnelle
Les titulaires de ce diplôme peuvent exercer leur activité en analyses physico-chimiques, en biotechnologie et en management de la qualité, dans les domaines du contrôle qualité, de l’assurance qualité et de la recherche et développement. Ils occupent généralement la fonction de technicien supérieur et d’assistant ingénieur au sein de PMI, PME et de grands groupes ainsi que dans les organismes publics ou privés de recherche. Sont principalement visés, les secteurs pharmaceutique, cosmétique, agroalimentaire, biotechnologique, chimique, de l’énergie et de l’environnement.


Contenu de la formation

— Enseignement fondamental commun au trois itinéraires constitué de 3 UE obligatoires : UE.1, UE.2 et UE.3 (134 h)

— Projet tutoré (UE.17)

— Stage en apprentissage, rapport et soutenance (UE.18)

— Enseignement spécifique de chaque itinéraire (376 h) :
- Analyses physico-chimiques : 4 UE obligatoires (UE 4, 5, 6 et 7)
- Biotechnologie : 7 UE obligatoires (UE 4, 8, 9, 10, 11, 12 et 13)
- Assurance qualité industrielle : 4 UE obligatoires (UE 13, 14, 15 et 16)


Programme des UE communes aux trois itinéraires (UE.1, UE.2, UE.3, UE.17 et UE.18)

— -

— UE.1 Utilisation des outils informatiques et statistiques (5 ECTS) (Cours : 21 h, TP : 31 h, ED : 17 h)
- Grandes lois statistiques
- Acquisition de données à des fins analytiques ; traitement statistique et informatique
- Plans d’expérience
- Validation de méthodes analytiques
- Qualification des appareils
- Élaboration de curriculum vitae et formation aux différentes phases de la recherche d’emploi
- Maîtrise des logiciels de bureautique ; préparation et présentation au c2i

— -

— UE.2 Qualité, sécurité, environnement (4 ECTS) (Cours : 31 h, TD : 7 h)
- Notions de qualité et présentation des différents référentiels : BPL, BPF, GBEA, ISO 9001 et 14000
- Protocoles d’accréditation (COFRAC…)
- Sécurité au laboratoire (risques chimiques et biologiques) faites par des intervenants spécialisés de l’Union des Industries Chimiques.

— -

— UE.3 Toxicologie, pharmacocinétique et bibliographie (4 ECTS) (Cours : 11 h, TD : 15 h)
- Notions de base sur les principaux types de récepteurs, les notions d’agoniste, d’antagoniste et de synergie
- Grandes classes de médicaments
- Notions de pharmacocinétique
- Évaluation de la toxicité
- Principes de recherche bibliographiques en ligne

— -

— UE.17 Projet tutoré (5 ECTS)
Le projet tutoré a une durée de 6 semaines. Il a lieu au cours de la seconde période d’alternance en entreprise. Le but du projet est :
- d’impliquer l’étudiant dans sa formation par une démarche active d’autoformation,
- de développer l’esprit de synthèse oral et écrit,
- de mieux comprendre comment fonctionne une entreprise et, au sein de celle-ci, le service dans lequel il travaille avec ses contraintes et ses exigences,
- de mettre en application les outils informatiques et de communication.
Le compte-rendu du travail sera constitué d’une soutenance orale et d’un mémoire. Ce dernier présentera l’entreprise dans laquelle l’étudiant travaille, son travail et brièvement son projet de mémoire ; il devra comprendre obligatoirement une page en anglais résumant le projet.

— -

— UE.18 Stage en apprentissage, rapport et soutenance (13 ECTS)
La formation en entreprise a une durée de 33 semaines incluant les congés payés. La recherche des stages se fait sur offre d’une entreprise faite soit à l’étudiant, soit à l’UFA. Un enseignant-chercheur tuteur pédagogique suivra l’étudiant en liaison avec le Maître d’apprentissage choisi par l’entreprise.
L’évaluation du stage tiendra compte :
- du comportement du stagiaire dans l’entreprise
- d’un mémoire de fin de formation
- d’une soutenance orale devant un jury composé de professionnels et d’enseignants-chercheurs selon les règles de l’apprentissage.
— -
— -

Itinéraire : Analyses physico-chimiques

— -
— UE.4 Cosmétologie (5 ECTS) (Cours : 40 h, TP : 24 h)
Les cours portent dans un premier temps sur la présentation de l’industrie cosmétique et sur la réglementation en vigueur. La structure de la peau et des différents phanères (cheveu, poil et ongle) ainsi que différentes notions (hydratation cutanée, vieillissement cutané et photo- protection) sont ensuite présentées dans le contexte de la formulation cosmétique. Enfin, les concepts de parfumerie, arômes et colorimétrie sont introduits. Des TP illustrent la notion de couleurs et de choix en matière de tensioactifs dans la préparation d’un cosmétique.

— -

— UE.5 CLHP et CCM (9 ECTS) (Cours : 28 h, ED : 11 h, TP : 104 h)
Cet enseignement présente les différentes techniques de chromatographie en phase liquide. Après un rappel sur les phénomènes mis en jeu et les grandeurs caractéristiques, les différents paramètres chromatographiques et le choix des conditions opératoires (notamment colonnes, phases stationnaires, solvants, détecteurs) sont étudiés. Ces différentes notions sont appliquées en TD et au cours des 13 séances de TP d’une journée dont l’objectif est la mise au point de différentes séparations sur les principaux types de phase stationnaire en utilisant des modes de détection variés. Les méthodes de chromatographie planaire, notamment la chromatographie sur couche mince haute performance, sont présentées sous leur aspect théorique et appliqué à la séparation de principes actifs entrant dans la composition de médicaments. Le traitement des échantillons est également abordé au cours de cet UE.

— -

— UE.6 CPG, CPG-SM et EC (8 ECTS) (Cours : 28 h, ED : 10 h, TP : 50 h)
Les cours de chromatographie en phase gazeuse (CPG) portent sur la présentation des grandeurs chromatographiques fondamentales et sur la description de l’appareillage (colonnes, injecteurs, détecteurs). Le couplage de la CPG, en particulier à la spectrométrie de masse, est largement développé. Des techniques spécifiques de la CPG sont aussi décrites, notamment l’espace de tête utilisé pour l’analyse des composés volatils. Ces techniques sont illustrées en TD et lors de TP portant sur l’utilisation de la CPG couplée notamment à la spectrométrie de masse pour l’identification et le dosage de différents constituants. Le principe de l’électrophorèse capillaire et son application à l’analyse des anions et des cations est exposé et mis en application au cours de TP portant sur la mise au point d’une méthode de dosage d’une solution anionique.

— -

— UE.7 Infrarouge et résonance magnétique nucléaire (7 ECTS) (Cours : 23 h, ED : 23 h, TP : 35 h)
Après avoir défini les aspects théoriques de ces techniques, les différents types d’appareils utilisés (dispersif ou à transformée de Fourier) et le principe de leur fonctionnement sont comparés. L’infrarouge est mis à profit par les apprentis dans l’analyse structurale de composés étudiés en TD et en TP en utilisant différents procédés notamment le pastillage, la réflexion diffuse, la réflexion spéculaire et la réflexion totale atténuée. Les principes physiques de la spectroscopie par résonance magnétique nucléaire du proton (RMN-1H) et du carbone 13 (RMN-13C) sont étudiés et appliqués à l’analyse structurale de composés organiques. Les TD et les TP sont une application du cours relative à la détermination de structures de composés organiques.
— -
— -

Option : Biotechnologie

— -
— UE.4 Cosmétologie (5 ECTS) (Cours : 40 h, TP : 24 h)
Les cours portent dans un premier temps sur la présentation de l’industrie cosmétique et sur la réglementation en vigueur. La structure de la peau et des différents phanères (cheveu, poil et ongle) ainsi que différentes notions (hydratation cutanée, vieillissement cutané et photo- protection) sont ensuite présentées dans le contexte de la formulation cosmétique. Enfin, les concepts de parfumerie, arômes et colorimétrie sont introduits. Des TP illustrent la notion de couleurs et de choix en matière de tensioactifs dans la préparation d’un cosmétique.

— -

— UE.8 Culture cellulaire (4 ECTS) (Cours : 15,5 h, ED : 3 h, TP : 32 h)
Après quelques rappels de biologie cellulaire, le cycle cellulaire et la culture de cellules animales sont présentés afin de définir les approches méthodologiques de l’étude d’un toxique. L’enseignement de TP porte notamment sur l’entretien des cellules, l’étude de différents facteurs influençant la culture cellulaire et la réalisation de cultures primaires.

— -

— UE.9 Biologie Moléculaire - Immunologie (10 ECTS) (Cours : 61,5 h, ED : 8 h, TP : 55 h)
Les cours et les TD portent d’une part sur la biologie moléculaire et les techniques de base associées (en particulier sondes, hybridation, réaction en chaîne de la polymérase ou PCR, organismes génétiquement modifiés, puces à ADN) d’autre part sur l’analyse et la modification du matériel génétique (en particulier clonage et séquençage). Les TP portent notamment sur des manipulations de PCR, de clonage, de sélections de clones par transcomplémentation et sur l’utilisation d’enzymes de restriction. Dans cet UE, le système immunitaire est également présenté, puis sont introduites les principales techniques d’immunologie (réactions de précipitation, d’agglutination, d’immuno-enzymologie, d’immuno-fluorescence, d’identification et de purification des lymphocytes, de production d’anticorps monoclonaux, et la cytométrie de flux). Sont également présentés le prélèvement ganglionnaire, la purification des lymphocytes, l’activation et le dosage de l’interféron γ et les techniques Elisa et cell-blot.

— -

— UE.10 Contrôles microbiologiques - Radioprotection (3 ECTS) (Cours : 20 h, TP : 22 h)
Dans cet UE sont décrits la radioactivité sous les aspects de son utilisation et sa surveillance ainsi que les mesures de protection. Les contrôles microbiologiques sont illustrés par la présentation du contrôle d’une crème cosmétique (challenge test) et la surveillance microbiologique de l’environnement.

— -

— UE.11 Microscopie, imagerie et colorimétrie (4 ECTS) (Cours : 25 h, TP : 38 h)
Cette UE présente les différentes méthodes d’étude de la couleur, concept important dans certains domaines industriels. L’enseignement porte sur la comparaison de différents référentiels et de leur utilisation dans le choix des couleurs, l’étude de la blancheur, de la fluorescence et de l’opacité, les bases théoriques de la formulation de la couleur sont également présentées. Les TP concernent la mise au point de formulations colorées de produits transparents ou opaques et d’un produit manufacturé pour lequel la formulation colorée retenue est évaluée du point de vue de sa répétabilité. L’UE porte également sur l’analyse et le traitement des images, l’élaboration, la numérisation, le traitement d’images par autoradiographie, les méthodes de microscopie électronique à balayage, la microscopie électronique analytique, la microscopie confocale et la préparation des échantillons biologiques en vue de la mise en œuvre de ces méthodes. L’UE comporte, outre des cours magistraux, des TP d’application.

— -

— UE.12 Pharmacologie, pharmacocinétique et toxicologie (3 ECTS) (Cours : 16 h, ED : 6 h, TP : 12 h)
Cet UE concerne la description des principaux types de récepteurs, présente les notions d’agoniste, d’antagoniste et de synergie. Les grandes classes de médicaments du système nerveux central et du système cardiovasculaire (pharmacocinétique, évaluation de la toxicité, réglementation) sont décrites. Les voies d’administration, l’étude comportementale appliquée à la recherche d’une activité psychotrope et la mesure de la pression artérielle sont également abordés en cours, ED et TP.
— -
— -

Itinéraire Assurance qualité industrielle

— -
— UE.13 Outils de professionnalisation (5 ECTS) (Cours : 27 h, ED : 15 h, TP : 21 h)

Anglais (20 h)
- Expression orale et analyse fondées sur des ouvrages réglementaires - Pharmacopée européenne, Guideline et articles scientifiques. Communication (21 h)
- Méthodologies pour conduire une réunion, travailler en équipe et animer des formations.

Veille réglementaire et scientifique (10 h)
- Méthodologies pour faire des recherches dans différentes bases de données afin de mettre à jour les connaissances réglementaires et scientifiques.

Outils statistiques (12 h)
- Connaissances des outils avancés d’Excel et application à l’aide du logiciel R

— -

— UE.14 Assurance et maitrise de la qualité du produit industriel (10 ECTS) (Cours : 65 h, ED : 44 h, TP : 20 h)

Système de management de la qualité (65 h) :
- Assurance qualité, rôle et missions
- Management des processus
- Gestion documentaire
- Evaluation des performances et surveillance
- Amélioration, CAPA
- Vérification du respect des exigences qualité, audits, inspections

Maitrise de la qualité (65 h) :
- Traçabilité,
- Métrologie et gestion des risques
- Qualifications des équipements
- Validations de méthodes, de procédés
- Maitrise opérationnelle
- Les outils de productivité lean
- Analyse de risque
- Formation et habilitation aux postes de travail

— -

— UE.15 Production industrielle et suivi de la qualité (6 ECTS) (Cours : 31 h, ED : 25 h, TP : 23 h)
Les étapes de la fabrication
- Contrôles en cours et produits finis
- Revue des dossiers de lot/libération de lots
- Micrographie des flux
- Maitrise des changements
- Gestion des non conformités

— -

— UE.16 Qualité pharmaceutique et d’autres produits industriels (8 ECTS) (Cours : 64 h, ED : 31 h, TP : 12 h)

Qualité pharmaceutique (57 h) :
- Le médicament et son cycle de vie
- Établissements pharmaceutiques, responsabilité pharmaceutique
- Réglementaire (BP, pharmacopées, ICH, Agences)

Qualité d’autres produits industriels (50 h) :
- Dispositifs médicaux et biomatériaux
- Produits cosmétiques




Retour <


Date de modification : 2018-03-04 19:20:17





       Français - Espanol - English    4, avenue de l'Observatoire 75270 Paris Cedex 06     > MENTIONS LEGALES   > CONTACTS