Annuaire    |   Plan du site    |   Moteur de recherche    |   Portail ENT
ACCUEIL > Journées européennes du patrimone
Actualités
ACTUALITES

RECHERCHER


 Journées européennes du patrimone



La Faculté de Pharmacie ouvre ses portes le samedi 16 septembre de 10 h à 18 h et vous propose trois circuits lors de cette journée.

— Visite commentée du Hall d’honneur et du jardin botanique
— Visite commentée de la salle des actes et de la galerie des pots
— Visite commentée du musée de matière médicale (plantes médicinales) et présentation d’ouvrages anciens sortis des réserves de la bibliothèque sur le thème des poisons


Visite commentée du Hall d’honneur et du jardin botanique

Le Hall d’honneur est décoré par des peintures qui furent confiées au peintre Albert Besnard (1849-1934). Différents panneaux sont présents : la maladie, la convalescence, la cueillette des simples, le traitement des plantes, le laboratoire, la paléontologie, la préhistoire, l’excursion géologique, l’excursion botanique, le cours de chimie et le cours de physiologie.

Le Hall d’honneur comprend également des bustes de marbre blanc destinés à honorer la mémoire d’éminents professeurs.

L’extrémité du hall d’honneur est occupée par cinq peintures de Marcel Gromaire (1892-1971) réalisée spécialement pour décorer les arcades d’un amphithéâtre de la faculté en 1938. Elles s’intitulent : L’Alchimiste, Le Chimiste, L’Apothicaire, Plantes médicinales, Zoologie médicale.

À l’origine d’une superficie double de celle que nous pouvons observer aujourd’hui, le jardin botanique de la Faculté fait partie des espaces verts protégés de la ville de Paris. Mis en place par Adolphe Chatain, professeur de la chaire de botanique en 1881, le jardin a ensuite été remanié par Léon Guignard, une importante figure de la botanique moderne.

Le jardin est composé d’arbres et de plates-bandes destinés à l’enseignement de la botanique et de la pharmacognosie, à la culture d’espèces végétales pour la recherche ou encore simplement pour l’ornement.

Le jardin est agencé en différentes zones : les plantes toxiques, les plantes aquatiques, les résineux… sans oublier les très belles serres du XIXe siècle.


Visite commentée de la salle des actes et de la galerie des pots

La salle des Actes est ornée de 90 portraits de maitres apothicaires et de pharmaciens dont certains d’entre eux sont restés célèbres. Henri Moissan est découvreur du fluor en 1886, découverte pour laquelle il reçoit, en 1906, le Prix Nobel de Chimie. Joseph Pelletier (1788-1842) et Joseph-Bienaimé Caventou (1795-1877) découvrent pour leur part la quinine en 1820.

La cheminée en bois sculpté, doré et peint, datée de 1664 encadre un magnifique tableau. L’ensemble est classé monument historique.

Un portrait posthume de Nicolas Houël (1524-1587) figure également dans la salle des actes. Cet apothicaire fut garde de la communauté en 1548. On lui doit la fondation d’un établissement charitable comprenant un hôpital pour les enfants pauvres, une apothicairerie et un jardin des simples. Tous ces éléments ont constitué l’embryon de l’actuelle faculté de pharmacie de Paris.

La salle des Actes sert encore aujourd’hui aux soutenances de thèse, aux séances de l’Académie nationale de pharmacie ainsi qu’à celles de la Société d’histoire de la pharmacie.

La galerie des pots, constituée d’élégantes vitrines, présente une très belle collection de plus de 400 pots à pharmacie, en faïence, porcelaine ou bois peint, originaires de manufactures françaises : Bordeaux, Besançon, Lyon, Nevers, Rouen, Saint-Cloud, Moustiers, Montpellier, Paris et datent pour la plupart du XVIIIe siècle. Des pots italiens et espagnols sont également présentés.

Le visiteur peut aussi apercevoir un immense vase à thériaque portant l’inscription Theriaca Andromachi (« Thériaque d’Andromaque ») et plusieurs mortiers remarquables.


Visite commentée du musée de matière médicale (plantes médicinales) et présentation d’ouvrages anciens sortis des réserves de la bibliothèque sur le thème des poisons

Le musée de matière médicale, appelé également musée François Tillequin, est l’un des plus importants au monde. Il présente une collection d’environ 25000 échantillons de plantes ou de matière animale rentrant dans des compositions pharmaceutiques. Le visiteur est saisis à la fois par le nombre d’échantillons, les odeurs des plantes, l’imposante vitrine en bois de l’exposition universelle de 1889 et par les nombreux objets associés à la collecte ou l’utilisation des plantes médicinales.

Cette année, une sélection d’ouvrages anciens provenant de la bibliothèque universitaire et consacrés aux poisons sera exposée. Les poisons, omniprésents dans la nature, suscitent craintes et fascination. À la fois associés à une menace, au pouvoir, aux armes de chasse ou de guerre, les poisons peuvent aussi se révéler de puissants médicaments. Outre les ouvrages anciens sur les poisons, vous aurez l’occasion de découvrir des flèches empoisonnées, sarbacane et autres objets inattendus liés aux poisons.



Retour <







       Français - Espanol - English    4, avenue de l'Observatoire 75270 Paris Cedex 06     > MENTIONS LEGALES   > CONTACTS